Au revoir et merci 2017

Au revoir et merci 2017

Janvier • Février • Mars

Retour frigorifiant de notre deuxième séjour en Laponie ce 9 janvier 2017, ce furent de bien belles vacances parmi les aurores boréales et les températures négatives. À refaire dès que possible!

Je perds mon travail dans l'imprimerie où je travaille en tant que polygraphe à la fin du mois de janvier. Le patron ayant décidé de se consacrer au web, il vend ses machines. Licenciement des imprimeurs-relieurs-polygraphes, la fin de mon contrat est arrivée le 18 mars en comptant les heures et les vacances à reprendre.

Je découvre sur scène le jazzman norvégien Eivind Aarset en février, pour son concert donné au festival NoVa JaZz dans la salle du Théâtre Benno Besson à Yverdon-les-Bains. Magnifique!

C'est un grand bonheur de voir Thierry Romanens, Antonio Troilo et Franck Semelet pour le spectacle «Il faut le boire» à l'Echandole fin février. Ils sont tellement expressifs, les clichés de la soirée sont particulièrement réussis!

Goodbye Ivan est de passage en Suisse au Bourg pour un concert original début mars, je suis ravie des photographies de la soirée qui vont lui plaire également!

J'emmène des amis découvrir Fred Raspail au Bout du Monde, le concert n'a pas forcément plu à tout le monde. Mais il y avait une très bonne ambiance et j'ai adoré le prendre en photo!

Karim Slama est de retour avec un nouveau concept de spectacle à la demande, les premières dates ont lieu au CPO à Ouchy. On pleure de rire dès les premiers sketches, il est toujours aussi doué! On le suit depuis longtemps, c'est génial de voir son évolution depuis l'ETML, la troupe des Improsteurs et Le Film 1.

Avril • Mai • Juin

Inscription au chômage, remplissage des papiers, séance obligatoire suivie. Je recommence tout depuis le début, c'est la quatrième fois je connais bien le truc maintenant!

Nos premiers pas aux Étranges nuits du cinéma à La Chaux-de-Fonds à Pâques pour voir The Wall des Pink Floyd en 35mm. Génial! Je compte bien y retourner en 2018 un peu plus longtemps.

Mes vacances printanières dans le Västmanland en Suède étant réservées et payées depuis 2016, aucune raison de les annuler. Par contre la caisse de chômage va me déduire les jours de paiement car je n'ai pas droit tout de suite à des vacances… Je dois tout de même continuer mes recherches, trois par semaine. C'est sympa à faire depuis la Suède! Heureusement que la petite maison perdue en forêt avait le wifi, sinon un détour par un café en ville était obligatoire pour faire mes envois. J'ai parlé anglais partout, c'est fou comme on s'adapte vite lorsqu'on y est obligé! Pendant ce temps, DaviS était aux USA avec son père pour un road trip en moto sur la Dixie Road.

Suite aux recommandations d'une amie je décide d'aller voir une dame pour travailler sur mon poids. L'entente est bonne, sa méthode de travail originale et surtout adaptée à chaque patient!

Au mois de mai j'ai vu ma sœur sur scène pour son spectacle de danse «Danser les couleurs» au théâtre Le Reflet à Vevey. Technique à photographier mais j'y ai pris beaucoup de plaisir!

Mon frère s'est marié au Château d'Oron en juin, une très belle soirée avec en plus des amis photographes qui étaient présents pour immortaliser la journée.

Juillet • Août • Septembre

Depuis le printemps, je sors pratiquement tous les jours pour photographier ce qui m'entoure. La nature, les oiseaux, les insectes, le brouillard matinal. Je fais de belles rencontres en discutant avec les personnes que je croise!

Plusieurs stages au chômage me passent sous le nez. Une fois il me manque un papier. Une autre il y a conflit et la place est déjà prise. Et au troisième on me dit oui mais en fait non, je ne suis que polygraphe c'est con… Mais à chaque fois il leur faut plus d'un mois pour répondre et c'est vraiment pénible. Le système est bien pensé mais rien ne fonctionne correctement. Frustrant!

Je prends des billets pour aller voir The World's End au NIFFF en VOST, ainsi que l'avant-première de Baby Driver. C'est le début de notre addiction à la VO et d'une histoire d'amour avec le réalisateur Edgar Wright!

En septembre, on décide de s'offrir un écran 100 pouces et un beamer pour se faire des séances cinéma «sous l'toit». Cela revient bien moins cher qu'une télévision et surtout c'est plus immersif. On partage avec nos proches et amis des soirées privées thématisées, pour que tout le monde puisse en profiter!

On a complètement arrêté de regarder la télévision. Le soir, si on veut voir quelque chose, on lance Internet. Je ne vais pas vous lister nos chaînes, on dépasse les 250 abonnements sur YouTube et ce serait vraiment trop long. C'est varié et on y apprend plein de choses tous les jours! Comme dans les livres que je n'ai pas lâchés, je ne vous fais pas de liste non plus sinon mon bilan ferait le double…

Nous avons vécu une soirée incroyable le 9 septembre au KBS Studio: Hemlock Smith et 17f ensemble sur la même scène, mes deux groupes suisses préférés. Comme l'impression d'assister à quelque chose de rare et magique!

Je suis retournée avec beaucoup de plaisir à La Grange de Culliairy pour un concert original et plein de vie, celui de Sarah Toussaint-Léveillé.

Octobre • Novembre • Décembre

On annule une sortie en Espagne avec des amis prévue à Port Aventura pour Halloween. C'est reporté en 2018. Avec le chômage j'ai moins de sous alors on fait plus attention aux extras.

Début novembre je quitte le club photo dont je faisais partie suite à des gamineries. Pas envie de perdre mon temps avec des gens pareils, je préfère sortir de mon côté ou suivre des cours ailleurs selon mon bon plaisir.

Mi novembre on assiste à l'ultime concert de la tournée de Low Roar à l'Amalgame, une magnifique soirée! Ses instruments se sont perdus avant d'arriver en Suisse, il décide de renvoyer ses musiciens en Islande et nous offre un concert guitare-voix. Sublime!

Fin novembre nous découvrons les artistes Lambert et Grandbrothers au Théâtre Benno Besson. Un concert magique pour le premier, empli de poésie… Le deuxième groupe, bien plus énergique, fut une réelle claque visuelle!

Nous fêtons nos 17 ans DaviS et moi avec un peu d'avance. Le restaurant où nous allions depuis quelques années le 9 janvier ferme définitivement le 22 décembre. Le Temps du Goût à Mutrux avec Sandro aux fourneaux, c'était vraiment quelque chose! Mais il continue en faisant traiteur, nous allons bien trouver une occasion pour faire appel à lui!

Pour le 31 décembre j'organise une «Wright Night» avec des amis à la maison. Le principe est simple: quatre films d'Edgar Wright en VOST. Shaun of the Dead, Hot Fuzz, The World's End et Baby Driver. Parce qu'en fait, LA découverte de l'année pour moi c'est ce réalisateur complètement dingue de musique. Grâce à lui je me donne plus de peine à regarder un film et aussi, nous nous sommes mis à la VO avec plus d'attention. Et ça paie! Mon niveau d'anglais a pris l'ascenseur et je prends plus de plaisir à voir les acteurs dans leur langue d'origine.

C'est un bilan coloré que je pose sur 2017, avec des teintes plus ou moins joyeuses… Mais j'ai fait un bond en avant dans plusieurs domaines et j'en suis bien heureuse. J'espère que 2018 débutera de belle façon pour vous tout comme pour moi!

Le chômage n'est pas une maladie

Le chômage n'est pas une maladie

On s'fait une toile?

On s'fait une toile?