CultuRadio, premier jour

CultuRadio, premier jour

Un premier jour bien rempli

Samedi 10 novembre a débuté pour moi la (re) découverte du monde de la radio! CultuRadio est une radio mobile qui se déplace dans les manifestations culturelles romandes. En association avec le Théâtre du Crochetan et Radio Chablais, cette fois c’est pour le festival Hik et Nunk les 17 et 18 novembre prochains et ce samedi 10 pour Machine de Cirque que la collaboration s’est faite.

Accueillis par Elena dans les locaux de la radio, nous avons tous fait connaissance et échangé quelques infos. Puis visite des lieux! Je suis la doyenne avec mes 38 ans, quatre participants ont 16 ans (Clarissa, Lauriane, Mathilde et Mathieu), Nils en a 18 et la dernière, Anne, tout juste 20. J’avais pris avec moi un appareil photo mais je ne sais pas ce qu’il s’est passé, les fichiers sont vraiment bizarres et j’ai eu beaucoup de peine à obtenir quelques images utilisables…

Distribution d’un fascicule qui explique le métier de journaliste radio puis les tâches sont distribuées pour la soirée. Je suis en binôme avec Anne et nous allons faire le micro trottoir après le spectacle, nous nous sommes proposées pour le faire. Pas évident de trouver deux bonnes questions rapides et efficaces à poser aux spectateurs! Nous allons aussi devoir écrire un coup de gueule sur le spectacle, même si nous allons l’aimer. Sacré challenge!

CultuRadio_Monthey_102018_1640.jpg
CultuRadio_Monthey_102018_1650.jpg

Après avoir bossé chacun sur nos sujets du soir en duo (interview d’artiste de cirque, interview de la Machinerie, micro trottoir, coup de cœur, coup de gueule) et posé plein de questions à Nils (réalisateur de l’émission pour sa troisième participation), nous partons en direction du Crochetan avec Maxime. Il effectue un stage au théâtre en tant que médiateur culturel et fait le lien avec CultuRadio. Une fois sur place il nous fait visiter l’exposition actuelle à l’étage de l’artiste Xiaoyi Chen avec plein d’explications très intéressantes sur les clichés exposés!

Nous faisons la rencontre de Mélisende qui nous offre une visite guidée du théâtre en passant par les coulisses. Très chouette moment un peu court à mon goût, mais j’ai énormément apprécié pouvoir découvrir l’arrière de ce magnifique lieu!

CultuRadio_Monthey_102018_1652.jpg

L’heure du spectacle est arrivée, on reçoit des invitations pour y assister, merci beaucoup pour l’attention. Et nous sommes au deuxième et troisième rang, classe! Je sors mon calepin pour prendre quelques notes et nous passons une belle soirée en compagnie de Machine de Cirque. Mon coup de gueule ne reflète pas exactement ce que j’ai vu, ayant énormément apprécié la troupe présente sur scène. Par contre je me rejoins sur le duo suisse Cuche et Barbezat, pas nécessaire au bon déroulement du spectacle. Je suis très difficile en humour et n’adhère que modérément au leur, malheureusement…


Mon coup de gueule sur le spectacle

Hier soir, la Compagnie canadienne Machine de Cirque a présenté son spectacle au Théâtre du Crochetan avec le duo suisse Cuche et Barbezat. Séverine Gonzalez était dans le public et a découvert des artistes maniant la planche coréenne, les quilles et… les serviettes de bain!

J’ai eu la chance de voir hier soir Machine de Cirque au Théâtre du Crochetan à Monthey. Un spectacle incroyable! Incroyable, mais aussi très frustrant…

À quoi servent, Cuche et Barbezat? C’est la question que je me suis posée en voyant le spectacle. Chaque apparition du duo donnait une impression bizarre, une cassure dans la symbiose de la compagnie. La poésie que la troupe offrait sur scène était magnifique! Et malheureusement elle s’envolait lorsque le duo suisse faisait son show. Il y avait un énorme décalage…

Relance: Un décalage? À quel moment par exemple?

Avec le caddie par exemple. Ressorti à chaque apparition! C’était lassant à force. Au début d’accord, une deuxième fois pour rire. Mais trois fois, sans compter le final, non.

L’humour est ressenti différemment pour chaque personne, ça passe ou pas. Mais cela ne cadrait pas avec ce que les autres ­artistes amenaient sur scène. Le sketch de l’échelle par exemple. Il est connu du public suisse depuis plus de dix ans! Il ne ­s’intègre pas à l’histoire et au rêve que nous ont proposé la troupe artistique.

Le final avec Cuche dans la poubelle pleine d’eau est drôle! Mais n’amène rien au spectacle… Le duo est bon dans ce qu’il fait mais décidément n’est pas fait pour s’intégrer à une compagnie artistiques déjà existante. Dommage pour la Machine de Cirque!

CultuRadio, deuxième jour

CultuRadio, deuxième jour

L'appel du Nord

L'appel du Nord