Le pouvoir des pages

Le pouvoir des pages

La passion des livres

Pour moi cela dépend. Mais une chose est sûre, c'est que je n'arrive pas à me retenir longtemps! Je lis vite, très vite, depuis toute petite. Les livres sont une passion, limite un besoin pour continuer à avancer dans la vie. Ma vie. Lorsque je lis, les histoires prennent vie dans ma tête. Un film se déroule au fur et à mesure des pages que je tourne. C'est pourquoi je n'aime pas les livres trop courts. Car je regrette la dernière page, celle qui arrive trop rapidement et m'arrache au film merveilleux qui se trouve dans ma tête.

Je lis énormément en numérique, pour gagner de la place. Mais j'achète encore en papier. Pour les beaux objets que sont certains livres ou en soutien à l'impression régionale pour les éditeurs qui en font l'effort. Et tout simplement lorsqu'un écrivain que j'aime sort une nouvelle histoire!

Le «petit» dernier de Marc Voltenauer

Ce lundi 28 août 2017 j'ai reçu par la poste le dernier livre de Marc VoltenauerQui a tué Heidi? – commandé en ligne. Je sais, je pourrais faire mieux et l'acheter en librairie. La prochaine fois, promis! Je l'ai laissé traîner sur la table du salon le premier jour. En le regardant avec beaucoup d'envie. Mais je devais en terminer un autre avant. Hélas pour lui. Même s'il m'arrive de lire plusieurs histoires en même temps, je préfère me consacrer totalement à une lecture particulière. Et j'avais bien deviné que celle-ci le serait.

Mardi matin, petit ménage et passage au chômage à Orbe pour les papiers obligatoires à remplir chaque mois. Et oui, je suis toujours et encore à la recherche d'un travail qui mélange la photographie et les arts graphiques. Puis direction Mézières pour passer l'après-midi avec une chouette amie qui fait aussi de la photographie. Le soir, après avoir soupé et répondu à deux entreprises qui ne vont pas m'engager mais se sont données le temps de me répondre aimablement, je passe à côté du livre. Je le change de place, sur la table à manger cette fois. L'heptalogie de Régis Goddyn veille sur lui. Je sens qu'il m'appelle. Je veux être lu!!! Mais j'ai décidé de repousser encore un peu. Pas envie de passer une nuit blanche!

Les pages m'appellent, je me lance!

Mercredi matin. Après une nuit agitée, je me lève lorsque mon compagnon part travailler à 6h30. Debout pour debout, autant joindre l'utile à l'agréable comme on dit! Un thé aux fruits rouges et deux tartines de Cénovis plus tard, je m'installe sur le balcon. Avec LE livre. Et une deuxième tasse de thé.

Il fait frais. Le brouillard s'est lové au pied du Mormont, laissant la plaine de l'Orbe à découvert pour les premiers rayons du soleil. Le Jura se dresse sur ma droite, à peine masqué par la brume. Les oiseaux chantent avec vigueur, c'est le combat pour savoir qui est le plus fort. Mais ils sont tous d'accord pour se taire lorsque passe Félix, le chat de la maison d'en face.

Je tourne la première page et bascule dans l'histoire…

Peut-être que certains voisins passent, amènent leurs enfants à l'école. Il y a aussi un peu de trafic en bas de mon immeuble aux heures de pointe. Mais franchement, je n'en sais rien. Je suis dans ma bulle. Je suis à Gryon. Genève. Zoug. Lausanne. Berlin. Monthey. Cheseaux-sur-Lausanne où j'ai habité. En Suède où je rêve de m'installer. Et j'adore ça!

Les pages tournent. Mon cerveau part dans tous les sens. Certaines pistes s'écartent d'office, d'autres s'ouvrent. Une petite information, glissée dans les premières pages, me revient. Je souris. Et je bois mon thé presque froid. Pas grave, les fruits rouges sont aussi bons frais que chauds. Par contre je me lève pour prendre quelques biscuits, histoire d'accompagner les dernières gorgées. Et les dernières pages. Déjà.

Je sens la partie droite du livre s'amincir entre mes doigts. Vite. Très vite. Trop vite. Et je me demande s'il va oser.

Les coupables sont trouvés mais les secrets restent bien enfouis… Bravo Marc Voltenauer!

Ma première passion: la lecture

Ma première passion: la lecture

Prendre le temps

Prendre le temps