NIFFF 2018

NIFFF 2018

Un petit tour au NIFFF?

J'y suis allée deux jours cette année, ce fut peu mais de bonne qualité! Avec mon petit budget il a fallu trouver les bons plans, pari réussi avec la chouette programmation du festival.

Premier jour bien varié

Arrivée un peu avant midi j'ai pu profiter des quais et grignoter au soleil tout en admirant la vue. C'est que la ville de Neuchâtel est idéalement située, les pieds dans l'eau et adossée au Jura!

Je retrouve une amie pour aller voir une conférence Storyworlds au Théâtre du Passage 2: Movie Critics in the era of the web 2.0. Titre un peu beaucoup barbare pour une réunion de trois personnes venant de médias différents et complémentaires:

  • François Theurel, Vidéaste YouTuber, Le Fossoyeur de Films (FR)
  • Frédéric Mercier, Journaliste, Transfuge et Le Cercle (FR)
  • Nicolas Dufour, Journaliste, Le Temps (CH)
  • Boris Brückler, Modérateur, Centre BD de la Ville de Lausanne (CH)

Boris Brückler, Nicolas Dufour, Frédéric Mercier et François Theurel

Une conférence réussie avec les points de vue de chaque intervenant! Ils avaient tous mangé ensemble à midi et avaient déjà bien débattu, ce qui a donné jour à de savoureux jeux de mots tout au long de l'heure écoulée.

Inception!

Film of the third kind

On se rafraichit  à la terrasse du théâtre et on retourne à l'intérieur pour voir un film polonais-italien du réalisateur Bodo Kox: The man with the magic box. J'ai réussi à voir un film de SF au NIFFF, faut le faire quand même! Il y en a toujours mais ce n'est de loin pas la majorité. Dans l'ensemble j'ai bien aimé cette séance, qui a mis un peu de temps à se mettre en place. La musique me sortait complètement du film par moment, dommage car il y avait de bonnes idées mais je n'étais plus dedans… La fin aurait dû s'arrêter une minute avant, à mon goût cela aurait donné plus de saveur au film!

J'ai fait la rencontre de David D'Agostini, un photographe suisse basé en Valais. On a passé l'après-midi et la soirée à discuter photographie avec l'amie que j'avais rejointe pour la conférence. Très chouette et instructif!

2001: l'odyssée de l'espace

Déjà cinquante ans que ce monument du cinéma est sorti! Pour le fêter une version restaurée a été projetée à l'open air avec une présentation de Jan Harlan, ami et bras-droit de Stanley Kubrick.

Que dire sur ce film? Un seul mot: grandiose! Avoir eu la possibilité de le voir dans de telles conditions est fabuleux, la magie du lieu, la taille de l'écran. Et les transats quoi! Terminer à plus d'une heure du matin et se rentrer en voiture électrique, en mode SF.

Nifff_2001openair_120718_transats.jpg
Un dimanche parfait

Un dimanche parfait

«Ten Album Challenge»

«Ten Album Challenge»