Sans activité lucrative. Et alors?

Sans activité lucrative. Et alors?

Un ami me disait il y a quelques mois: Jugement de la part des gens il y aura toujours. Mais il faut s’en foutre!

Et bien c’est ce que je fais actuellement. Je m’en fous. Mon chômage est officiellement terminé depuis aujourd’hui. Je dois encore recevoir 3 jours d’indemnités pour novembre et ce sera fini. Se retrouver avec rien à la fin du mois pourrait faire peur. Moi? Non.

Si j’étais mère au foyer, tout le monde trouverait normal que je reste à la maison. Sans travail. Pour pouvoir m’occuper des enfants. Mais enfants nous n’avons pas. C’est notre choix depuis le début. On laisse ça à ceux qui ont la fibre et envie de peupler encore plus notre monde.

Je ne suis pas seule et vis en concubinage avec DaviS depuis 2003. On fêtera nos 18 ans en janvier, on se connaît bien et le soutien est mutuel. Pas facile d’accepter ma situation au début pour lui, il ne comprend pas pourquoi personne ne veut de moi. Pas le bon moment? Pas le bon patron? Pas la bonne entreprise? Je ne sais pas quelle réponse donner, je penche plus pour la première: pas le bon moment.

Pas d’enfants? Pas d’emploi? Mais alors tu glandes?

Ah non, je fais tout sauf glander! J’ai rarement pu autant photographier que depuis ces deux dernières années, presque chaque jour j’ai un appareil à la main et pars en vadrouille. Je me suis remise à la musique avec le prêt d’un clavier midi par des amis et l’achat d’une guitare électrique! L’écriture est également de la partie, sur mon site et dans un cahier pour une plus grande création. Je découvre et me forme au montage vidéo, un nouveau domaine où j’ai énormément à découvrir! Et j’ai aussi lancé un magazine musical, onde romande, où je m’occupe de tous les aspects (édition, graphisme, photographie et textes).

C’est simple, dès que je peux apprendre quelque chose je fonce, j’adore ça! Un sujet me passionne? Je fais le truc à fond, me plonge dedans et apprends tout ce que je peux. Alors non je ne glande pas, au contraire j’ai l’impression de revivre! Répéter inlassablement les mêmes gestes m’ennuie profondément, je ne suis pas faite pour ça. Remettre de l’ordre ou gérer un projet est beaucoup plus inspirant!

Sans activité lucrative. Et alors?

Oui, et alors? Ça te pose un problème? Serais-tu jaloux du temps que j’ai à disposition? Réduis ton temps de travail à 80 ou 70% et tu verras, ça fait un bien fou! C’est ce que j’avais fait dans ma dernière place, baisser à 80%. Un bonheur! Tout le monde devrait pouvoir le faire, un employé heureux est tout simplement meilleur dans son travail (coucou les patrons!).

Change ta vision sur la vie, profite de l’instant présent, là maintenant, au lieu de voir trop loin pour vouloir toujours plus. Plus plus plus. Plus d’argent. Trop. À ne pas savoir qu’en faire et te détruire la santé en passant. Avec le stress. Le pas de vacances car «pas le temps y a trop de travail». Ce n’est pas à la retraite qu’il faut profiter de la vie, c’est MAINTENANT!

Avec moins d’argent voir très peu, c’est le système D qui prime. Moins de sorties payantes (et de gros concerts pour moi) et plus de nature, ce qui n’est pas plus mal. Et ça a toujours été ma préférence! Tant que je peux faire de la photo et écouter de la musique je suis heureuse, ce n’est pas compliqué! Je suis contente d’avoir une voiture électrique, c’est toujours mieux que devoir faire le plein surtout en ce moment.

Travail à temps partiel

Ne pas avoir de travail ne veut pas dire que je ne cherche pas. Je le fais activement. Depuis janvier 2017 j’ai dépassé les 350 offres. Qu’elles soient spontanées, par mon réseau ou suite à des annonces. Parfois j’ai eu des entretiens, souvent des réponses. Réponses négatives mais le dossier et ma lettre plaisent alors les gens se donnent la peine de me répondre. Merci à eux! Car une réponse même négative est toujours une bonne indication sur la qualité de ce que l’on envoie.

Je cherche un job entre 20 et 60% dans n’importe quel type d’entreprise, avec une préférence pour la culture et la musique. Mes principaux domaines sont le graphisme, la photographie et la communication. Mais je peux faire bien d’autres choses! J’en parle plus précisément par ici.

Si mon article ne vous a pas fait peur et que vous aimeriez me rencontrer, n’hésitez pas à me contacter pour faire connaissance autour d’un verre!

Alexandre Poulin, poète québécois vu une fois sur scène, mais quelle fois incroyable à l’Octogone de Pully! Des frissons rien qu’à y penser…

À vendre: Honda Civic CRX Targa Del Sol 1.6 ESI

À vendre: Honda Civic CRX Targa Del Sol 1.6 ESI

CultuRadio, derniers jours

CultuRadio, derniers jours