2019 • Stockholm

2019 • Stockholm

Partir pour mieux revenir

C’est ce que je me dis à chaque fois que les vacances se terminent. Déjà? Mais ça passe trop vite! Ces trois jours à Stockholm ont été bien remplis: concert, musées, photo, vidéo et vadrouille.

Les vidéos seront en ligne un peu plus tard, le traitement est plus long que pour les photographies!

 

Saurez-vous reconnaître ce qui se cache derrière le bokeh?

Le parc d’attractions Gröna Lund situé sur l’île de Djurgården!

 

Un peu mais pas trop quand même!

On a beau tout préparer, anticiper un maximum, c’est aussi bien de se laisser porter! J’avais repéré des endroits à visiter, pour filmer un peu mais surtout photographier. Et j’ai même découvert de nouveaux spots! Mais rien ne vaut la surprise d’un passant au coin d’une rue, non?

C’est ce que j’appelle être au bon endroit au bon moment!

Photo? Vidéo?

Je commence à privilégier la vidéo à la photo, chose qui ne m’était jamais arrivée auparavant. Je vois des plans pendant mes déplacements, ma vision se transformant en caméra. Les images ne sont plus fixes mais en mouvement! J’ai même des musiques en fond, dans mon esprit, qui accompagnent ce que je perçois.

Va falloir créer tout ça au montage, gros travail en vue! Je m’en réjouis car j’y prends de plus en plus de plaisir. Par contre je dois avancer ma formation, certaines lacunes m’handicapent actuellement.

Un bon repas ne serait rien sans une bonne bière en accompagnement!

Une souris illuminée offrant son amour en vitrine, avec un joli renard en retrait.

 

Concert

Le concert d’Ólafur Arnalds a été exceptionnel. Il sait très bien s’entourer, le quatuor à cordes était tout simplement incroyable… Des frissons rien qu’à y repenser! Tellement d’émotion ce jeudi soir dans la salle rouge du Cirkus… Deux heures de pur bonheur avec toutes ces cordes sur scène!

Lumières

Une chose dont je ne me lasse pas, ce sont les lumières que l’on peut avoir dans le Nord de l’Europe. Soleil rasant, couchant. Le froid qui accompagne et sublime les bleus, roses et rouges. Je me suis régalée à les photographier, mais aussi à les filmer!

 

Point de vue depuis la Sofia kyrka sur l’île de Södermalm.

En attendant le ferry sur l’île de Djurgården.

Une photographie prise en «longue pause», histoire de ne pas avoir pris le trépied pour rien en cabine! Vue depuis l’île Kastellholmen, juste quand le soleil s’est couché et que le ferry soit passé.

Stockholm

C’est une ville fascinante, vivante. Ses habitants sont colorés de mille façons! J’ai rarement vu autant de cheveux roses et turquoises par exemple. Les gens osent et s’affirment beaucoup plus que chez nous, et c’est beau!

Se déplacer en ville est facile quand on a la carte des transports. Cette fois on l’a choisie pour 72h, ce qui nous a permis de prendre les tramways, les métros et le bateau! Sans le passe culture par contre, on avait calculé avant et payer chaque musée était plus économique: Abba, Fotografiska et Vasamuseet.

Un temps magnifique avec visites de musées? Et pourquoi pas? On aurait aimé une grosse tempête de neige, mais le ciel bleu c’était très chouette aussi!

  • On a rarement vu un musée aussi interactif que celui d’Abba! Quizz, photographie avec les stars, possibilité de chanter en cabine dans le studio d’enregistrement et même de monter sur scène pour faire comme eux! Très chouette même pour moi qui ne connaît rien au groupe. J’ai tout appris d’un coup!

  • J’ai été subjuguée par l’exposition de Kirsty Mitchell au Fotografiska: Wonderland. Une créativité incroyable, son travail sur les mondes féeriques est magnifique. Ses mises en situation sont en plus très bien documentées, un véritable plaisir à découvrir! Je serais bien restée des heures à me plonger dans certains portraits, tout particulièrement la série The Journey Home. Les couleurs automnales sublimées, les détails poussés pour faire ressortir le regard sublime du modèle. C’était beau!

  • Le Vasamuseet, tout le monde en a entendu parler! C’est ce fameux bateau qui a coulé juste après son inauguration il y a plus de 333 ans. Retrouvé, restauré, il est visible dans un bâtiment créé spécialement pour lui. J’ai eu un choc en le voyant, comme si je retrouvais un vieil ami. Il ne m’était pas inconnu et je me demande encore comment? Pourquoi? Une visite incroyable…

 

Quel choc ce musée. Incroyable. L’architecture met en beauté le bateau qui siège au centre, légèrement en retrait. De toute beauté!

Petite pensée pour Stefano, il y a des coins extras pour la street photo!

Les Suédois? Juste un bonheur à photographier!

 

Boire et manger

La variété des restaurants aussi, pour toutes les bourses et les palais. Nous avons mangé chez Brewdog, Old Town Bistro et le restaurant du Cirkus Scandianscenen. Un régal à chaque fois! Et je ne vous parle pas des bières locales, noires, à la carte ou en pression… Et c’était aussi la période du Semla, pâtisserie de Mardi Gras. Cardamone et pâte d’amande avec une crème fouettée à tomber par terre… Le goût me revient en bouche rien qu’en l’écrivant!

Chouette déco sur les murs de Brewdog! On a dégusté une bière stout parfumée à la noix de coco, étrange mais étonnement bonne.

Le semla, avouez que c’est tentant même en photo non?

Café pour Monsieur et chocolat chaud pour Madame, le tout agrémenté de gâteaux, le combo parfait du fika au milieu de la journée!

 

Reflets chez Brewdog.

Surveillance chez Brewdog!

L’ultime pinte de notre séjour au Old Town Bistro…

 

Gamla Stan

C’est l’île la plus ancienne de la ville. Elle renferme des coins et recoins originaux, inattendus! Vous pouvez simplement faire les rues avec les petites boutiques ou les parallèles avec les restaurants. Mais aussi aller un peu plus loin et découvrir d’autres lieux, comme moi cette fois la vitrine du luthier Paul C. Barter. Si j’étais plus dégourdie en anglais j’aurais adoré sonner, discuter et le prendre en photo dans son atelier. Une autre fois peut-être!

La fenêtre du discret luthier Paul C. Barter.

Mårten Trotzigs Gränd, la rue la plus étroite de Gamla Stan!

L’art dans la rue est légion et un bonheur à découvrir.

 

Magnifique cour intérieure au détour d’une rue.

Avez-vous déjà vu… Une ampoule léviter? Maintenant, oui!

Les magasins de SF regorgent de chouteries!

 

J’ai toujours préféré la géométrie aux mathématiques à l’école. Encore maintenant, voir des lignes me met dans un état particulier!

Un magnifique bateau était à quai à côté du Fotografiska.

Et là, perdus au milieu d’un parc de Södermalm: des lapins! Oui oui, vos yeux ne mentent pas, ce sont bien des fucking lapins!!! Et pas des petits non, ils étaient énormes et pas froussards pour deux sous. Mais pourquoi??!? Juste parce que. Voilà. Vive la Suède!

 

Hôtel

DaviS est ce que l’on appelle un humain augmenté. Faisant de l’apnée du sommeil, il dort avec une machine la nuit. Il n’avait encore jamais expérimenté la coupure de courant, maintenant c’est fait! Entendre les gens courir dans les couloirs. Ne pas pouvoir regarder à l’extérieur car chambre économique. Sans fenêtres (pas indiqué à la réservation…). Ne plus percevoir le bruit de la ventilation de la pièce. Complètement borgne et située derrière le bar. Un peu flippante comme situation! Mais tout est rentré dans l’ordre après une heure. Il a aussi fallu courir après le papier toilette. Dommage car le reste était très bien, le service comme le buffet du petit déjeuner.

 

Petites histoires

J’ai tenté de raconter des petites histoires, que ce soit avec une photo unique ou un moment en vidéo. C’est la première fois que je le fais et j’ai énormément aimé pratiquer cet exercice!

Je vous laisse imaginer pour chaque photographie une petite histoire, vous pouvez me les envoyer par mail ou les écrire dans les commentaires si vous en avez l’envie! Je suis curieuse d’avoir vos retours.

A

B

D

C

E

 

F

Des questions? Je vous ai donné envie de découvrir Stockholm?

Contactez-moi, ce sera un plaisir de vous répondre!

G

H

I


Toutes les images (photo et vidéo) ont été prises avec le Canon 7 D Mark II et l’optique Sigma ART 50mm f/1.4.

Répétition en images #3

Répétition en images #3

Avez-vous déjà vu?

Avez-vous déjà vu?